Co écrit avec Aminata Abdoulaye Hama et Isabelle Pousseur

Aminata 1 est toute noire avec les pieds enfoncés dans la terre d’Afrique,Aminata 2 est toute noire avec les pieds enfoncés dans la terre blanche. Montée sur les épaules d’Aminata 1, Aminata 2 pointe le doigt vers le ciel des rêves, du rêve d’être ce qu’on est et de pouvoir être autre chose que ce qu’on est.

Sans tabou et avec beaucoup de délicatesse, ce spectacle questionne la notion d’identité : celle de la femme en Afrique, de la femme en Europe et de comment être deux personnes à la fois sans se trahir, sans mentir et en étant pleinement l’une et l’autre. Fière et heureuse de sa culture, mais déchirée entre ses racines familiales et sa soif d’incarner d’autres personnages, Aminata vit dans l’impossibilité de se conformer à l’image qu’on attend d’elle au Niger. C’est le théâtre qui va lui permettre d’assumer cette dualité, de la transformer en force pour se construire une vie de femme qui lui ressemble.

J’appartiens au vent qui souffle

MSC Isabelle Pousseur

  • Avec Aminata Abdoulaye Hama
  • Représentations à Bruxelles et à Luxembourg.
site by tchiktchak