Un soir, à l’entracte, dans un petit salon d’opéra, sont réunis des banquiers, des hommes et femmes d’affaires, une marchande d’art moderne, un homme politique et le préposé qui sert ce petit monde. On boit le champagne avant la reprise du troisième acte du Crépuscule des Dieux de Wagner.
LORRAINE -. Est-ce que je me fâche parce qu’avec mon argent on fait des routes et des autoroutes pour des gens en short qui rêvent de la Costa Brava onze mois sur douze ? Non. Je me soumets à l’intérêt collectif ou ce qu’on appelle ainsi. Je ne vais jamais à la Costa Brava : dieu m’en préserve, c’est le cul du monde ! Mais je paie pour que des gens à qui ne me viendrait même pas l’idée d’adresser la parole aillent s’y entasser sur de bonnes routes. Eh bien, qu’en retour ces gens-là paient pour un opéra où jamais ils ne mettent leurs fesses, ce n’est que justice. 

IREZ-VOUS À BAYREUTH CETTE ANNÉE?

site by tchiktchak