Femme : Le corps est sain, le sang est pur, je serai droite quand elle se présentera. Je lui dirai : un cadavre est un cadavre ; laisse celui-là et prends celle-ci, je suis égale à lui, en tout je le vaux.

Homme : Qui est là ?

Femme : J’entends un rire sale.

Homme : Qui est là ?

Femme : Ce n’est pas la mort elle-même, c’est son employé. « Elle désigne, moi je ramasse. La patronne est en Afrique, voyage d’affaires chez les nègres, j’ai ordre de faire le ménage par ici. »

Trompe-l’oeil

1995. Publication sous le titre L'AIR DU SOIR, in Cahiers de Prospero n°6

1997. Publication in PIECES D’IDENTITE

2003. Réédition aux éditions Lansman

1997.  Théâtre de la Balsamine, Bruxelles / Théâtre de la Manufacture

  • Msc : Michel Bernard

1999 Les Bernardines, Marseille

  • Msc : Mireille Guerre

2013  Production Insas

  • Msc Isabelle pousseur
  • Représentations au théâtre Varia
site by tchiktchak