Andrée : On ne peut pas haïr toute sa vie. Tenons-nous simplement, respectueux comme des étoiles qui surplombent le chemin de la vie. Une autre existence était possible ! Oui ! Difficile de s’arracher cette idée du crâne. Une autre existence ! Chagrins, disparaissez. Un homme viendra. Un homme pour moi. Un sexe dressé de toute éternité pour le mien.

Ciel et simulacre

Matériau pour une clownerie entre vitesse et mémoire

2000, Editions Lansman

2003, Théâtre Éphémérides

  • MeS : Patrick Verschueren
  • Extraits présentés au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris
site by tchiktchak