Salut les voyeurs de la nuit. C’est une femme. Elle vit sur la scène, elle ne veut pas la quitter. Elle se passe du rouge à lèvres sur la bouche. Elle appartient à ceux qui la veulent. Elle marche sur un fil. Elle guette un signe du désir.

extrait de Scandaleuses (Fiction)

L’EXERCICE INFINI DE LA VARIATION,  paru dans « Les cahiers de Prospero, juillet 1995, N°5. Je rédige directement à l’ordinateur. J’ai banni le stylo avec délices. Je hais l’encre. Ca remonte à ce temps-là, (loin!), où s’est constitué mon dégoût physique pour ma façon de tracer les mots sur le papier, ma graphie. Aujourd’hui, je signe […]

extrait de L'exercice infini de... (Non-fiction)
Tango Tangage
extrait de Tango Tangage
Büchner est un jeune mort incroyablement vivant.

Jean-Marie Piemme

LES PÂTISSIÈRES à PARIS
site by tchiktchak