Julien : Le loyer ! Pourquoi tu me parles du loyer? Est-ce qu’on doit courir toute sa vie après un loyer? Et les portes du ciel alors? Et la pensée inouïe? Et grimper? Et briller? Celui qui baisse la tête, il est déjà mort, faudrait s’en souvenir !

extrait de Café des patriotes (Fiction)
© Alice Piemme

Message national écrit pour la Journée internationale du théâtre 2012 Jamais la paix dans le monde n’adviendra par le seul mérite du théâtre. La paix dans le monde est affaire de politique, de forces politiques en chocs, de mouvements sociaux, de luttes dans le réel. Le théâtre qui prêche, fut-ce pour une cause juste, raisonnable, [...]

extrait de Message national (Non-fiction)
Le tueur souriant
La vie me choque, sinon pourquoi écrire ?

Jean-Marie Piemme

J’habitais une petite maison sans grâce… à Avignon
site by tchiktchak